Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

2 minutes

Evenements, expositions, nous aimons...

Le Hangar Belle de Mai, du 21 au 28 octobre.

Le Hangar Belle de Mai ouvre ses portes aujourd’hui. Ce nouveau lieu culturel à vocation solidaire, accueille pour son lancement l’exposition Massalia qui réunit 14 artistes marseillais jusqu’au 28 octobre.

C’est un lieu rare comme on en fait peu… Le Hangar Belle de Mai, voisin du comptoir de la Victorine, veut réinvestir la culture au coeur du quartier populaire de la Belle de Mai (3e). Racheté par Justine Bergerot il y a tout juste un an, le “hangar”, une ancienne usine de tabac, abritait depuis 1995 la base France-Environnement des Scouts et Guides de France.

Aujourd’hui, Justine a investi une partie du bâtiment, dans lequel elle habite, et a proposé à ses filles, Héloïse et Chloé Pérignon, de s’approprier l’autre partie pour en faire un lieu d’exposition : le Hangar Belle de Mai. Les deux soeurs y lanceront dès ce soir la toute première exposition, Massalia, aux côtés de Bettina de Boisse, Fanny Hochard, et 14 artistes.

Ce lieu est né d’une véritable envie de mettre en avant les artistes, comme nous l’explique Bettina de Boisse : « Justine Bergerot a racheté le lieu il y a un an, pour en faire un lieu culturel, pouvant accueillir aussi bien des expositions qu’une résidence d’artistes. Mais cela reste un lieu privé ». Il n’y a d’ailleurs pas la volonté de la part de la nouvelle propriétaire de faire des événements en permanence. Ils seront savamment choisis.

L’exposition Massalia  dans  le Hangar Belle de Mai réunit 14 artistes marseillais ou ayant une forte connexion avec la cité phocéenne : peintres, photographes, vidéastes ou sculpteurs. Comme Thomas Mailaender, Delphine Dénéréaz, Sara Sadik ou Florent Groc. « L’objectif de Massalia est de mettre en lumière des artistes d’une nouvelle génération et de tous horizons pour retranscrire une fraction des mélanges et des contrastes de la ville mais aussi de ses talents émergents ».

Le Hangar Belle de Mai s’associe à l’école Kourtrajmé Marseille, fondée par le réalisateur Ladj Ly, qui présentera une série d’oeuvres créée par les élèves afin de financer leur année scolaire.


Tous les bénéfices générés par les ventes de l’exposition seront reversés aux artistes ainsi qu’à trois associations : Autour de l’Enfant, une association d’aide à l’enfance située à Marseille qui a pour mission en Afrique de créer des centres de santé pour sauver des femmes et des enfants ; Board Spirit Marseille, qui vise à promouvoir la culture urbaine et les sports de glisse dans la cité phocéenne, mais organise également des stages, workshops et activités pour la jeunesse. 


L’entrée est libre, et trois nocturnes sont d’ores et déjà prévues, ce soir, demain et samedi, jusqu’à 21h.